Sophia, un roman-feuilleton à suivre. Page 17

sophia, page 17


Début de l’histoire.

31 Responses to “Sophia, un roman-feuilleton à suivre. Page 17”

  1. ricrac

    j’aime beaucoup la petite pancarte discretement plantée dans la première case…

  2. Vous etes tous des obsédés

    Bon, ok le sein s’est rabillé, mais on lui pardonne : il pointe quelque peu.

  3. Lothar Moricaine

    Ayé ça reprend !

    Merci les turbolap’s !

  4. Pink

    “Hilda: ta gueule !”
    C’est bien votre roman feuilleton, on en devient accro.

  5. dimi

    C’est vrai que la Suisse parle beaucoup mais ne fais pas grand chose… Comme on dit par chez nous: «Grand blagou, petit faisou»… et je sais de quoi je parle m’sieur-dames, j’en viens….

  6. ENkidu sPIkanalimse

    Dialogue lapidaire :
    Hilda : “attention danger! Taisez vous!”
    Sopia :” Ta gueule toi même!”
    Rima : “yo!”

    Il y a tant de tendresses et de troubles érotiques, j’en suis tout bouleversé dans ma culotte.

  7. Strato

    Zéro fautes. Autorisé à passer à la planche supérieure.

  8. jack

    2 fautes. Recalé pour les prochains commentaires.

  9. jack

    ahah et en plus y’a une faute sur la planche >_

  10. jack

    et en plus mon commentaire est buggé

  11. Administrator

    rho non mais je rêve, on leur file de l’aventure, du désir, de l’exotisme, de l’histoire, de la guerre, et ils cherchent les fautes. Putain mais rhaaa.

  12. jack

    ah mais moi j’ai cherché uniquement pour montrer à strato qu’il est bidon comme pinailleur

  13. Administrator

    bon, trêve de plaisanteries: elle est où la faute ?

  14. Julia

    A ce rythme, vous aurez pas terminé pour Angoulême !
    Allez, du nerf !

  15. PoF

    “Y’a que toi qui parleS”

    Là !!

  16. ENkidu Pitou

    Y’a un gros troupeau de Maître Capello ici. Ca fait peur.
    Julia > Si, pour angoulême 2012…

  17. Nathalie

    Aaaaah ben quand même ! Ouf, j’ai eu peur de ne jamais connaitre la suite de ce passionnant feuilleton de l’automne… :)

  18. julberte

    ben non y faut pas de S
    sinon pour cheb mami il était pas dans 1 2 3 soleil ?

  19. jack

    si il faut un s
    ca paraît bizarre mais c’est bien la deuxième personne du subjonctif (littéralement : “y’a que toi que tu parles”)

  20. Administrator

    Et oui, en fait c’était simple il suffisait de faire “il n’y a que nous qui parlons” pour se dire ah ouais ça s’accorde.
    Bon, en général on fait les textes a une heure et demi du matin alors bon merde on fait ce qu’on peut.

    julberte > alors oui mais quel rapport avec Cheb Mami ?

  21. cali

    mais bon les fautes, hein…
    Un bon dicco ne fera jamais un bon roman.
    et il existe des correcteurs (qui sont ravis d’avoir du boulot en plus)

    j’adore ce roman les potes, merci (:

  22. pluche

    Enfin, bon…
    C’est un blog, aussi…
    Faut pas oublier que les gens font ça en plus du boulot pour manger dans la vraie vie.
    Donc des fois, oui, bon… La syntaxe, la grammaire, l’orthographe… ça passe un peu derrière…
    (Moi, depuis que je fais un blog avec plein de fautes dedans, je fais profil bas sur le sujet…)

  23. elaga

    hier, j’ai acheté “corps de rêves” (qui est en coup de coeur à la fnac montparnasse), parce que je me sentais… concernée, et bien, courrez-y, c’est vraiment super. Oui, vraiment chouette. merci capu!

  24. rox l'intox

    haha je l’aime cette histoire. et hilda est merveilleuse avec son edelweiss. hopp suisse.

  25. Julia

    Chiants ou pas les maîtres Cappello, en attendant, moi j’ai appris un truc.
    Donc, merci…

  26. grumly2002

    chatelet a bien changé dis donc :)

  27. loutre_on_fire

    La suite la suiteeeeeeeeee

  28. Da

    La suite, la suite !!!!!

  29. Gaspard

    Il n’y a pas plus dangereux qu’un garde sur ses gardes et désorienté !

    Bon courage pour la suite.
    Mon roman-feuilleton : http://ladisparitiondegaspard.over-blog.com

  30. Makkuro kurosuke

    Ho ! … Non rien j’ai cru voir quelque chose bouger …

  31. a n g e l

    17 planches d’un coup (connectée, enfin!) si c’est pas du luxe ça :)

    merci pour ce délicieux et délirant feuilleton, j’attends la suite avec impatience.

    Et les fautes on s’en tape, ça peut même faire style hein ;)